CoM 2023 : LA CEA FAIT DES PROPOSITIONS POUR L’AFRIQUE DE L’OUEST

<strong>CoM 2023 : LA CEA FAIT DES PROPOSITIONS POUR L’AFRIQUE DE L’OUEST</strong>

le bureau sous régional pour l’Afrique de l’ouest (BSR/AO) a organisé un webinaire le jeudi 09mars sous le thème  » Inégalités et vulnérabilité en Afrique de l’Ouest dans un contexte de crises multiples. Solutions politique »

La conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique CoM 2023 est prévue du 15 au 21 mars 2022 à Addis Abeba en Ethiopie. En prélude à cette rencontre africaine, le bureau sous régional pour l’Afrique de l’ouest (BSR/AO) a organisé un webinaire le jeudi 09mars sous le thème  » Inégalités et vulnérabilité en Afrique de l’Ouest dans un contexte de crises multiples. Solutions politique »

L’objectif de cette conférence était  de stimuler les réflexions sur le thème de la CoM 2023. En se concentrant sur l’urgence spécifique de prendre des mesures afin de réduire la pauvreté et les inégalités en Afrique de l’ouest et de trouver des solutions innovantes pour répondre à ces dernières.

Les propositions des experts pour vaincre la pauvreté en Afrique de l’Ouest

« L’Afrique de l’Ouest connait de multiples crises sociales qui créent ou accentuent les inégalités sociales des populations. Ce dialogue de haut niveau permettra de faire des recommandations qui seront reversées aux ministres africains lors de la 55ème session de la Com2023 » a indiqué Nogne Diop, Directrice de la BSR/AO. L’Afrique de l’ouest est la zone la plus pauvre du continent Africain. Sur les 21 pays  décrétés pauvres en Afrique,  17 se trouvent en Afrique occidentale.  En 2022, le nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté était estimé à 546 millions. Dans la même période, elle abritait 66% des populations vulnérable du continent. On y constate la plus grande inégalité de revenus et une couverture sociale quasi inexistante. Tous ces facteurs suscités constituent pour cette région un handicap véritable à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable à l’horizon 2030. Une préoccupation pour Nogne Diop d’où ce webinaire qui proposerait des solutions pour le réveil économique de cette zone. Quelles actions posées afin de vaincre ces inégalités et vulnérabilité en Afrique de l’ouest.

Pour le Dr Abdoulaye ZONON, Coordinateur, Programme de développement communautaire de la CEDEAO l’on doit miser sur « le renouvellement  de l’attention portée à la réduction de la pauvreté, des inégalités et des autres facteurs qui rendent la population africaine continuellement vulnérable à ces fléaux, et de relancer des actions à cet égard. Les efforts de relance doivent être favorables aux pauvres et à l’inclusion, en vue de favoriser l’instauration d’un « nouveau contrat social » offrant des chances égales pour tous et toutes”.

Selamawit Mekonnen, du bureau sous régional pour l’Afrique de l’ouest (BSR/AO)   propose de « tirer des leçons des expériences de protection sociale avant les crises et les réactualiser aux nouvelles crises particulièrement les femmes, les jeunes. Les filets sociaux doivent être soutenus par les partenaires en développement pour faciliter l’inclusion financière dans les communautés, il faut renforcer les mécanismes des ODD ».

Ces propositions de solution devraient permettre à l’Afrique  de l’ouest de surmonter l’augmentation de la dette, la réduction de la marge de manœuvre, la chute de la croissance économique, les fortes variations du prix des denrées alimentaires de base et le durcissement des conditions financières mondiales. Mais avant tout,  les espoirs restent fixés sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF).

R Y

Posts Carousel

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos

fr_FRFrench