«Mon école à la maison», un programme plein de carence

«Mon école à la maison», un programme plein de carence

« Mon école à la maison » est le programme scolaire diffusé à la télévision et radios nationales. Mais aussi sur internet. Il permet aux élèves de réviser les cours pendant la période ou les écoles sont fermées pour cause de coronavirus. Que pensent les ivoiriens de ce programme? Parents d’élèves et enseignants se sont prononcés.

« Mon école à la maison » est le programme scolaire diffusé à la télévision et radios nationales. Mais aussi sur internet. Il permet aux élèves de réviser les cours pendant la période ou les écoles sont fermées pour cause de coronavirus. Que pensent les ivoiriens de ce programme? Parents d’élèves et enseignants se sont prononcés.

« Mon école à la maison », les parents pas satisfaits

« J’ai suivi les cours aujourd’hui (15avril)  avec ma fille et j’étais surprise car les cours ne font même pas 30 minutes. Je pense qu’ils peuvent utiliser une demi-journée vu qu’il y a rien de bon à la télévision. Au moins elle  servirait à quelque chose » se désole Affoué Ahnoux, une parente d’élève de 3ème quant au temps impartie au programme «  mon école à la maison »

Adeline Assie, mère d’une élève de terminale aborde aussi dans le même sens. « J’ai suivi un peu le deuxième jour pour les mathématiques. C’est juste un rappel pour ceux qui ont déjà fait le cours sinon pour ceux qui ne l’ont pas fait, c’est insuffisant. Je dirais même que ça ne sert pas à grand-chose ». Elle affirme que sa fille de terminale a du photographier les exercices pendant les cours pour pouvoir les faire plus tard. Pour elle « ce ne sont pas vraiment des cours,  et surtout sans interaction,  ils ne suivent pas vraiment et le temps est court. »

Débuté depuis le 9 avril, « mon école à la maison » est le programme d’enseignement à distance initié par le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et la formation professionnelle de Côte d’Ivoire. Il a pour objectif d’accompagner les élèves en dehors de la classe dans les différentes disciplines enseignées à l’école. Il restera certainement en vigueur après la réouverture des classes.

«Mon école à la maison » les enseignants dévoilent les failles

«A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Les cours en ligne n’ont pas pour but de remplacer ceux qui se faisaient normalement dans des classes, mais de ne pas faire oublier aux apprenants les réflexes de l’école en attendant le retour à la normal. »  a déclaré Aly Coulibaly. Ce professeur de lycée confie que ces cours, mêmes s’ils arrivaient à inviter les télé-apprenants à s’exercer, ne prévoient pas de mécanisme de notation.  Selon lui le temps imparti pour chacun et la distribution des matières sont exceptionnels et ne peuvent aucunement permettre d’atteindre les quantum horaires des derniers trimestres. « Au primaire un cours peut durer 30 minutes, au secondaire il varie entre 55 min à 2 heures pour soit une leçon, soit une séance selon la discipline. Les moyens de transmission ne peuvent pas se permettre de donner plus d’espace et de temps. Les Inspecteurs qui les ont pensés en sont conscients. C’est pour cela ces cours devraient être compris comme des séances pour installer quelques habiletés ou faire réviser.» conclut-il.

A lire aussi Emma Lohouès brave le coronavirus et fait face à la police

Blé Henriette professeur de lycée identifie un autre problème, l’accessibilité des ménages à internet. « Au lieu de distribuer seulement du riz où je ne sais quoi, qu’ils distribuent plus de  gants et cache nez pour que les services reprennent. On a besoin de classes et de bancs. … Puisque les foyers ici n’ont pas tous accès à l’outil informatique (c’est ce qui est idoine pour les cours à distance).» Elle propose que compte tenu de l’effectif pléthorique des différents niveaux,« qu’ils ouvrent l’école seulement pour les élèves en classe d’examen avec des mesures d’accompagnement gants et caches nez et les chefs d’établissement à leur tour diviseront les classes en 3 ou 4 pour que la distanciation soit respectée afin que les apprenants soient véritablement outillés pour les examens.»

Concernant les cours proprement dit elle trouve « La présentation des cours est très médiocre. Tableau à marqueur illisible. C’était mieux d’avoir recours à PowerPoint. Les exercices devaient être présentés sous forme de questions à choix multiples où on accorderait quelques  minutes à l’apprenant pour répondre.» C’est sans oublier que  le temps du cours est insuffisant.

Programme d’enseignement à distance, des propositions pour l’améliorer

Albert Yao sociologue, Professeur  à l’université Alassane Ouattara explique qu’au départ, il était question de révision des cours passés et que si l’on s’y fiait cela ne pose pas de problème. Il note toutefois que 30mn de révision ne peuvent être consacré qu’à un seul cours.  Il ajoute aussi que « Cela montre la faiblesse de ce dispositif. Aussi, dans les autres villes, les radios locales ont étouffées les fréquences des chaînes nationales, radio CI et fréquence 2. Alors, comment ceux qui sont hors d’Abidjan, font pour recevoir les cours? Que feront ceux qui sont dans les villages qui ne sont pas  encore électrifiés ? » S’interroge-t-il

M.Vanie enseignant de lycée quant à lui s’exprime dans la forme et sur le fond. Dans la forme il affirme que « Cet apprentissage a été conçu pour les apprenants des zones urbaines et qui vivent dans les familles à revenus moyens.» Pour les cours en ligne, il faut avoir un ordinateur ou un smartphone et disposer d’une bonne connexion. Pour les cours télévisés, il faut prendre en compte le côté distraction de média. Pour les plus petits il faut un encadrement des parents. »En ce qui concerne le fond, il précise :«on sent l’improvisation du projet. »Tout compte fait, M.Vanie reconnait que si c’est pour maintenir les acquis pédagogiques des apprenants, c’est à encourager même si les zones rurales, où ces dernières années l’Etat a construit de nombreux collèges de proximité, sont laissées pour compte.

Raissa Yao

1 comment
Patrick
ADMINISTRATOR
PROFILE

Posts Carousel

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec

1 Comment

  • Ouedraogo
    20 octobre 2023, 22h20

    Mon école a la maison l’enseignement technique

    REPLY

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos

fr_FRFrench