Réplique des panafricaines aux propos racistes du professeur Mira sur LCI

Réplique des panafricaines aux propos racistes du professeur Mira sur LCI

Le professeur Jean-Paul Mira a tenu des propos insultants à l’endroit des africains le 1er avril dernier sur la chaine française LCI. La réplique des panafricaines ne s’est pas faite attendre. Elles se sont exprimées via un communiqué

Le professeur Jean-Paul Mira a tenu des propos insultants à l’endroit des africains le 1er avril dernier sur la chaine française LCI. La réplique des panafricaines ne s’est pas faite attendre. Elles se sont exprimées via un communiqué.

« Le réseau de femmes journalistes d’Afrique  ‘Les Panafricaines’ condamnent avec la plus grande fermeté les propos insultants, à caractère raciste, tenus sur la chaîne de télévision d’information en continu LCI le 1er avril 2020 par le professeur Jean-Paul Mira chef du service réanimation de l’hôpital Cochin. » A indiqué le communiqué des panafricaines.

Ce communiqué fait suite aux propos du professeur Jean-Paul Mira déclarant en pleine émission télé sur la question du coronavirus.

”Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n’y a pas de masque, pas de traitement, pas de réanimation, un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études dans le Sida où chez les prostituées on essaye des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas. Qu’est-ce que vous en pensez ?”.

Et au professeur  Locht d’approuver: «Alors vous avez raison et d’ailleurs on est en train de réfléchir à une étude en Afrique, justement pour faire ce même type d’approche avec le BCG, un placebo.»

 Ainsi, il est tout simplement proposé et approuvé par l’interlocuteur, d’utiliser
l’Afrique comme un laboratoire et donc les Africains comme des cobayes sur
lesquels une expérience serait réalisée.

Pour les panafricaines, Jean Paul Mira  fait preuve d’une méconnaissance  totale des réalités africaines. Raison pour laquelle il utilise des clichés pour

Présenter la caricature d’un continent où les populations ne se protégeraient
pas, où il n’y aurait rien : « pas de masques, pas de traitement, pas de
réanimation. »

 Réplique des panafricaines au professeur Jean-Paul Mira

Les panafricaines  tiennent à rappeler au professeur « Qu’il n’y a que 7 000 lits en réanimation lorsque l’Allemagne en dispose de 27000, que le personnel hospitalier parisien manque cruellement de masques et que pour conclure aucun pays dans le monde ne dispose pour le moment de traitement approprié pour combattre cette pandémie inédite » Même  après ses excuses, les panafricaines estiment que Les propos de Jean-Paul Mira ne sauraient être considérés comme un dérapage. Tout comme aucune excuse ne peut lui être trouvée au professeur Locht.

Le réseau des femmes journalistes  exprime également son « étonnement » face au communiqué de l’Inserm, qui qualifie la vidéo médiatisée notamment dans les réseaux sociaux de «tronquée » alors qu’elle n’a fait l’objet d’aucun montage et d’aucune altération d’aucune sorte.

Compte tenu de tous ses faits, les panafricaines demandent à la chaîne LCI « d’assumer ses responsabilités en tant que diffuseur et en appelons à l’autorité française de régulation, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, garant de la lutte contre les discriminations, pour qu’il prenne les mesures nécessaires pour rappeler LCI fermement à l’ordre »

Notons que « les panafricaines » est le premier réseau des femmes journalistes d’Afrique. Sa mission est de contribuer à un éveil citoyen sur la responsabilité des médias et leur rôle dans la construction des opinions publiques

Raissa Yao

Patrick
ADMINISTRATOR
PROFILE

Posts Carousel

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos

fr_FRFrench