Alerte-Foncier : la plateforme de la société civile pour débattre du foncier

Alerte-Foncier : la plateforme de la société civile pour débattre du foncier

Alerte foncier est la plateforme de la société civile ivoirienne pour traiter de la problématique foncière. Elle était au centre des discussions le 19 janvier au plateau à l’occasion du forum national du foncier rural

Alerte foncier est la plateforme de la société civile ivoirienne pour traiter de la problématique foncière. Elle était au centre des discussions le 19 janvier au plateau à l’occasion  du forum national du foncier rural. C’était via le thème « quelle contribution de la société civile dans la réflexion prospective dans le cadre du domaine foncier rural ? »

Alerte-Foncier est une Organisation de la Société Civile lancée en 2015  qui œuvre pour une gouvernance plus inclusive du foncier rural ivoirien. Les panélistes, Dr Marceline Soro, Thérèse Sanou et Samba Fondio tous acteurs de la société civile ont utilisés cette tribune pour partager avec les participants leur expérience dans le processus de sécurisation du foncier rural. Samba Fondio, juriste expert en droit foncier a livré les résultats de l’étude à laquelle il a participé sur les terres non certifiées. Pour ce dernier “ à part les cessions, les terres non certifiées peuvent faire l’objet de toute autre transaction ‘’.  Il a expliqué que les propriétaires qui ne disposent pas de titre foncier peuvent donc mettre leurs terres en location, les mettre en valeur et créer des plantations qu’ils peuvent également hypothéquer. Toutefois ces hypothèques ne peuvent porter sur les terres non certifiées celles-ci ne pouvant être vendu.

Alerte Foncier œuvre pour la délimitation de parcelles villageoises.

Alerte Foncier a piloté le projet de délimitation des parcelles villageoises financé par l’union Européenne. Thérèse Sanou a participé avec son ONG « Indigo Côte d’Ivoire » à la mise en œuvre de ce projet dans l’ouest et le nord-ouest du pays. La panéliste dans son partage d’expérience a mis l’accent sur les tensions que cette délimitation pouvait susciter sur le terrain.  Elle affirme que grâce à un programme de dialogue et de consultation les populations ont commencé à s’approprier ce processus. Et Thérèse Sanou de souligner que “ il n’y a que le dialogue qui puisse permettre ce cadre de concertation‘’. Dr Marceline Soro Sociologue membre d’Alerte-Foncier a quant à elle plaidé pour “ le repositionnement des autorités coutumières dans le processus ‘’ qui apparait comme une alternative beaucoup plus inclusive pour gérer les problèmes fonciers et préserver au mieux la cohésion sociale.

La question du coût du tire foncier jugé excessif est revenue lors de ce panel. Mathias Koffi Directeur des Opérations de l’Agence du Foncier Rural a invité Alerte-Foncier à initier une réflexion des acteurs du domaine afin de faire des propositions inclusives qui pourront contribuer à la sécurisation foncière.

Belinda. A

Patrick
ADMINISTRATOR
PROFILE

Posts Carousel

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos

fr_FRFrench